Lorsque le lotissement des Jardins de Saint Vincent est sorti de terre, en 2011, la rue Gaston Pascal, qui le traversait d’Ouest en Est, devait assurer la liaison entre la rue Domitienne et le chemin des Carrières, dans le quartier de la Broue.

Mais très vite, les nouveaux résidents ont dénoncé, à juste titre, la circulation induite dans le lotissement, et l’insécurité routière ainsi générée. Il fut alors décidé de procéder à la fermeture provisoire de l’accès du lotissement vers le chemin des Carrières, le temps que soit réalisée une véritable voie de contournement du lotissement par le Sud, depuis l’extension de la zone d’activités de la Broue.

Au regard de la compétence intercommunale en matière de développement économique, et considérant l’intérêt communautaire de cette voie par rapport à la zone artisanale, les travaux ont été réalisés par la Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence, aux mois de février et mars dernier. Sur une longueur de 280 mètres ont été créés une chaussée de circulation de 5,50 mètres de largeur, un trottoir d’1m50 au Sud de la voie, et un espace vert infranchissable pour les véhicules, d’une largeur de 2 mètres le long des propriétés du lotissement, en rive Nord de la nouvelle voie. Un réseau d’assainissement pluvial draine les eaux de ruissellement, tandis que des gaines d’éclairage public ont été posées en vue d’un raccordement ultérieur. Le coût total des travaux, à la charge de la CCBTA donc, s’est élevé à 250.000€TTC.

Outre la sécurisation du lotissement des Jardins de Saint Vincent, cette voie évitera désormais aux automobilistes venant du chemin des Carrières une sortie dangereuse sur la RD.999 en privilégiant le carrefour giratoire de la Broue, tandis qu’elle assurera, plus tard, la connexion avec la future déviation de la route départementale.

Elle sera prochainement dénommée et classée dans le domaine public communal.

Nouvelle voie de la Broue en travaux

La nouvelle voie en travaux – Février 2017

La nouvelle voie de la Broue

La voie achevée – Avril 2017

AUCUN COMMENTAIRE