Jusqu’à la fin des années 90, le chemin rural des Mas desservait paisiblement le Poney Club de Font Barièle et quelques mas en campagne auxquels il devait son nom…

Mais à la faveur de l’urbanisation progressive du quartier, conforme aux orientations du plan local d’urbanisme de 2007, ce sont aujourd’hui près de 150 riverains que cette voie dessert désormais ! Or, le chemin originel n’avait jusqu’à présent fait l’objet que d’un revêtement bitumineux de chaussée, plusieurs fois « pétassé » comme on dit chez nous, tandis que l’assainissement des eaux pluviales avait été canalisé dans les années 90 mais par un cadre à ciel ouvert : ainsi, la voie très fréquentée par les piétons, et notamment par les enfants, à 5 minutes du centre-bourg et des écoles, n’était absolument pas sécurisée, outre la vitesse parfois excessive de circulation des véhicules.

Le Conseil Municipal avait donc décidé son réaménagement et sa sécurisation dès 2015.

Au terme des procédures de marchés publics et de recherches de partenariats financiers, il aura finalement fallu plus d’une année de travaux pour venir à bout du réaménagement complet du chemin des Mas, à la faveur d’un large partenariat entre la commune, la Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence, et le Syndicat Départemental d’Electricité du Gard, et d’un panel d’entreprises tout aussi divers.

Le Syndicat d’Electricité avait débuté l’opération à la fin de l’hiver 2015-2016 pour procéder à l’extension du réseau d’éclairage public et à la rénovation et à l’enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques ; les travaux avaient duré 4 mois, exécutés par l’entreprise Bouygues Energie Services sous maîtrise d’œuvre du bureau d’études CAP INGE.

L’opération a été interrompue durant l’été pour permettre le lancement des consultations publiques nécessaires à la rénovation des réseaux humides et à la réalisation des travaux de voirie.

C’est ainsi que les travaux avaient redémarré à la fin du mois de septembre dernier, toujours au niveau des réseaux souterrains, avec la dépose des vieux réseaux d’eau et d’assainissement, et la pose de nouvelles conduites et canalisations, et la reprise de tous les branchements individuels, réalisés par l’entreprise S.C.A.I.C. sous maîtrise d’œuvre, cette fois, du bureau d’études ABH Environnement. Puis l’entreprise LAUTIER MOUSSAC a pris le relais pour la réalisation des trottoirs et la réfection de la chaussée, intégrant une circulation cycliste prise en charge par la Communauté de Communes.

Le coût total de l’opération s’est élevé à 682.000€HT pour l’ensemble des réseaux secs et humides, et pour la réfection de la voirie, dont 159.000€ supportés par la C.C.B.T.A. : le prix d’un meilleur confort et surtout d’une meilleure protection des riverains et des usagers.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le chemin des Mas, avant les travaux…

AUCUN COMMENTAIRE