Le Comité départemental Sécheresse est inquiet…

Le Comité départemental Sécheresse est inquiet…

Communiqué de l’EPTB Vistre Vistrenque

Le comité sécheresse s’est réuni le 10 août dernier sous la présidence de monsieur le secrétaire général, sous-Préfet de l’arrondissement de Nîmes, en direct de la Préfecture.  

Le Gard connait une situation jamais vue, une grande partie du département est en crise = plus haut niveau de l’arrêté cadre 

Les dispositions de l’arrêté du 3 août sont maintenues :  

  • Maintien de l’alerte (niveau 1) pour les nappes de la Vistrenque et des Costières  
  • Classement en crise des zones Cèze amont, Gardon aval, Gardon amont et Hérault gardois  
  • Maintien en crise des zones Vidourle et Cèze Aval  
  • Maintien en alerte renforcée de la zone Ardèche gardoise  
  • Maintien en alerte (niveau 1) de la zone Dourbie-Trévezel  
  • Maintien en vigilance de la zone Rhône et Camargue gardoise 

Au niveau national, tous les départements sont touchés par la sécheresse.

Météo

Température de saison attendues d’ici la fin de la semaine.

Probabilité de pluie entre dimanche et lundi sur les Cévennes jusqu’en plaine.
Météo France précise que c’est la 1ère fois depuis le début de l’été qu’un signal au changement de temps notable est annoncé avec un rafraîchissement notable à partir du 14 aout et passage sous les minimales en vue mercredi 17 aout. 
Pour le moment pas d’épisode cévenol annoncé. 
Le taux d’humidité des sols est au plus bas. Forte probabilité que la baisse continue cette semaine (record sec devant 2006). Les averses orageuses attendues ce week-end permettraient de repasser au-dessus du record de 2006.  

Les nappes d’eau souterraine   

Nappes Vistrenque et Costières : Vistrenque : L’évolution des niveaux est « normale » pour la saison. La situation a peu évolué depuis le dernier comité sécheresse, elle demeure contrastée : 

  • Au mas Faget, notre piézomètre de référence, le niveau rejoint la médiane, la situation est normale 
  • A l’aval les niveaux bas sont comparables à 2021 
  • En bordure des calcaires au nord, les niveaux sont bas mais la situation est plus favorable qu’en 2021 sauf à Bezouce où le niveau très bas est en dessous 2021 
  • En bordure des calcaires au sud, du côté de Vergèze et Uchaud, la baisse des niveaux ralentit depuis fin juillet. Les niveaux restent bas mais la situation est plus favorable qu’en 2021 et 2020 
  • Côté Costières, les niveaux sont bas à modérément bas sauf à Garons où le niveau est très bas mais au-dessus de 2021
  • A Saint-Gilles, un nouveau record historique a été battu le 1er aout (-50cm sous le niveau de la mer) 

Calcaires urgoniens des Garrigues (BV Cèze) : Les niveaux sont en baisse. La situation de l’aquifère reste à un niveau bas.

Calcaires urgoniens des Garrigues (BV Gardon) : Les niveaux sont en baisse. Des niveaux historiquement bas ont été enregistré

Alluvions des Gardons : Les niveaux sont en baisse. La situation de l’aquifère reste à un niveau bas. 

Cours d’eau  

BV Hérault : situation en dessous du niveau de crise depuis mi-juin 

BV Gardons : depuis quelques semaines en dessous du niveau de crise 

BV Vidourle : idem Hérault, décrochage, niveau très très bas. Tous les affluents sont en assec.


BV Cèze : le barrage du Sénéchas joue son rôle de soutien d’étiage. Mais à l’amont du barrage et à l’aval la situation est en crise. 

Le réseau ONDE (cours d’eau secondaire) fait état d’une valeur d’indice en juillet 2022 = 3,76, la plus basse depuis la mise en service des suivis. Entre juin et juillet passage de 36% à 73% des stations en écoulement dégradé et 100% des stations pour le Vidourle et le Gardon aval.  

La précocité et l’intensité de l’étiage sont inédites avec une situation plus sévère que 2020 (1 mois d’avance par rapport à une année sèche). 

Usages  

AEP : Les problèmes sur l’Alimentation en Eau Potable se multiplient. 

Cèze amont : 2 communes à la limite de la rupture d’alimentation en eau (Meyrannes et Molières sur Cèze). Le forage du hameau de Rochessadoule est tari : alimentation par maillage avec Bessèges. 
Cèze aval : 2 communes approvisionnées en eau par camions citernes (St Marcel de Careiret et St Michel d’Euzet). Le SIAEP de Lussan (3 communes) sera bientôt contraint de couper la distribution d’eau aux abonnés. 

Ardèche : 1 commune approvisionnée par camions citernes (Laval St Roman). 

Gardon aval : Le maillage avec Nîmes Métropole permet l’alimentation de La Calmette et La Rouvière dont les captages ne fournissent plus d’eau. 

Gardon amont : Aux Plantiers, les sources se tarissent, la commune va être confrontée à un vrai problème d’alimentation en eau. 

Hérault : Sur la commune de St Martial quelques habitations isolées alimentées par des sources n’ont plus d’eau. 
Dourbie-trèvezel : A Dourbies, 2 sources sont taries et plusieurs autres ont un débit très faible. Certains hameaux risquent de ne plus être approvisionnés. 
 
AGRICULTURE 

Les besoins en eau pour l’irrigation agricole diminuent mais certaines cultures ont encore besoin d’eau : tournesol, fruitiers (pommes, figues, kiwis).  

Des dérogations limitées sont examinées au cas par cas par la Préfecture et la Chambre d’Agriculture. Cultures acceptées en dérogation : cultures légumières, pépinières fruitières et ornementales, tournesol et maïs semence, plantiers de vignes, plantations d’arbres fruitiers. 
L’eau nécessaire pour le nettoyage (utilisation sanitaire) est autorisée : nettoyage des cuves et des machines à vendanger. 

COLLECTIVITES 

Pas de dérogation, même pour les stades. (Dérogation nationale pour les stades de ligue 1 et ligue 2)
Interdiction de l’arrosage des golfs. 

 INDUSTRIES 

Arrêtés propres ICPE. Pas d’info particulière.

Pas de situation délicate dans le Gard.
 

USAGES RECREATIFS 

Pêche interdite sur les cours d’eau de catégorie 1

Canoë, kayak, canyoning, aqua randonnée interdits

Piscines privées remplissage interdit

Sont évoqués le cas des Toro piscine : impact pédagogique et le cas des gazes qui perturbent l’écosystème des cours d’eau déjà en situation de stress. 

La date du prochain comité sécheresse est fixée au 24 aout 14h30.  

Une retraite bien méritée pour le cocardier GRECO…

Une retraite bien méritée pour le cocardier GRECO…

« 16 juillet2022- les Grandes Cabannes du Vaccarès 8h32 – Un petit groupe de gardians derrière un simbeù et le cocardier GRÉCO, les dirige vers l’embarcadère de la manade st Antoine.

Au moment précis où ils pénètrent dans celui-ci un vacarme assourdissant fige la cavalcade. Venue du ciel la patrouille de France passe au-dessus de leurs têtes. Un des gardians dit « goguenard : » c’est pour GRÉCO qu’ils sont venus ! ». C’est sûr que c’est un signe  » dit l’autre !

Le même jour : arènes de Jonquieres Saint Vincent 18h 02. GRÉCO vient pour être présenté au public une dernière fois. Il est âgé de 16 ans. Il ne courra plus en piste. Ses exploits sont déjà légendaires.

 Est-ce le hasard ou la Providence, ou les deux à la fois…ou des ondes qui se contrarient ou se complètent, ou des dieux qui s’agitent, ou d’un seul Dieu qui posant son regard sur les arènes de Jonquieres St Vincent dans le feu de juillet, ont fait sonner les cloches de l’église toute proche au moment précis où le cocardier entrait en piste pour ses adieux ? A toutes volées et de longs instants elles couvraient les paroles de celui qui était préposé pour l’éloge et sa carrière. GRÉCO n aurait-il plus besoin de littérature ou de Carmen triomphants ?

 Étrange, comme c’est étrange ! Cette arène, sous ses platanes, le chant des cigales, GRÉCO, fier au milieu du rond les cornes vers le ciel…et soudain sous la céleste résonance des cloches, lui qui n’avait pas eu la récompense suprême des hommes nous donnait à cet instant précis, la douce illusion qu’il était en train de recevoir celle sublime des Dieux !

            C’était peut-être aussi un signe de sa manadière perdue… ! »

Anecdote écrite et racontée par Regis BLAYRAT, conseiller municipal à Jonquières St Vincent et gardian de la manade de St Antoine, en l’honneur du cocardier Gréco et dont le taureau à la retraite a été présenté dans les arènes lors de la 2ème journée du raisin d’or le 16 juillet 2022. .

Extension du colombarium au cimetière de la commune

Extension du colombarium au cimetière de la commune

Avec le recours de plus en plus fréquent à l’incinération, la Municipalité reçoit une demande croissante d’emplacements de columbarium. Il est également désormais courant que ces emplacements soient achetés en avance, comme il est d’usage pour les caveaux traditionnels. Le nombre de places commençant à se limiter, une extension du columbarium a paru nécessaire. C’est ainsi que l’entreprise Art Case de Saint Romain de Surieu (38150) a bâti 28 cases supplémentaires pour un montant total de 16 218,00 € TTC.

Inscriptions aux services périscolaires pour la rentrée scolaire 2022-2023(cantine et garderie)

Inscriptions aux services périscolaires pour la rentrée scolaire 2022-2023(cantine et garderie)

Les inscriptions auprès des services d’accueil périscolaire (cantine, garderie) étaient à retourner au service Cantine avant le vendredi 8 juillet dernier.

Beaucoup d’entre vous ne nous ont pas encore fait retour de la fiche de renseignements obligatoire pour pouvoir accéder à ces services.

Aussi, pour pouvoir en bénéficier dès la rentrée, le 1er septembre prochain, et pour le bon fonctionnement des services et la sécurité de vos enfants, il est indispensable de remettre cette fiche au plus tard le mercredi 24 août prochain, dernier délai, dans l’une des boîtes aux lettres de la cantine (rue de l’Eglise ou rue de l’Ecole Maternelle).

Passée cette date, votre enfant ne pourra pas accéder aux services périscolaires.

Nous vous rappelons que vous pouvez obtenir cette fiche auprès du service Cantine ou du service Accueil de l’Hôtel de Ville, ou encore la télécharger ci-après : https://jonquieres-st-vincent.com/wp-content/uploads/2022/08/Fiche-dinscription-cantine-2022-2023-1.pdf

Finale du Raisin d’or : un rendez-vous très attendu par les passionnés de courses camarguaises

Finale du Raisin d’or : un rendez-vous très attendu par les passionnés de courses camarguaises

L’anniversaire des 100 ans du Club, c’est toute la saison des courses !

La finale du Raisin d’Or, organisée par le Club Taurin l’Aficion, aura lieu le jeudi 4 Août prochain à 17 heures dans les arènes de Jonquières Saint Vincent.

Pour rappel, la première journée s’est déroulée le 14 Mai dernier lors de la fête des 100 ans du club, la deuxième course était organisée quant à elle le 16 Juillet lors de la fête votive du village.

A l’occasion de cette finale, seront décernés le prix du meilleur raseteur aux points de la journée, le prix du meilleur raseteur animateur de la finale et Novy, le toro de la manade du Rousty qui a gagné le Raisin d’Or 2021 avec une prestation remarquée, remettra son titre de meilleur toro de la course en jeu.

Les participantes à ce concours de manades sont les manades Nicollin, Fabre-Mailhan, Méjanes, Bon, du Domaine du Rousty, Cuillé et Laurent.

Les meilleurs raseteurs actuels seront présents.

La présence d’Arlésiennes viendra parfaire l’ambiance de la manifestation…