Intempéries : gestion de crise des accueils scolaires et périscolaires

Intempéries : gestion de crise des accueils scolaires et périscolaires

L’épisode pluvio-orageux de ce ce jour, et le niveau de vigilance météo rouge sont intervenus en fin de matinée, pendant le temps scolaire et à l’approche du temps méridien. Les consignes sont claires, dans de tels cas : il faut éviter les déplacements, et rester à l’abri où l’on se trouve.

Les enfants sont en sécurité dans les écoles, et c’est à nous d’organiser leur accueil pendant le temps méridien, et d’assurer leur restauration.

C’est donc ce qui a été fait aujourd’hui, en parfaite entente avec le Centre Social Soleil Levant qui assure l’accueil pendant le temps de cantine.

De nombreux parents ont préféré spontanément récupéré leurs enfants à 12h00, et les enseignants de nos trois écoles leur ont conseillé de ne pas les ramener à 14h00, toujours par souci de limiter les déplacements.

Pour autant, les écoles n’étaient pas fermées ! Et les élèves demi-pensionnaires ont été réacheminés vers leurs écoles respectives à l’issue du repas de cantine.

A l’exception notable de l’école Fontcouverte qui avait décidé de fermer l’établissement et de ne plus accueillir les enfants à 14h00, pas même les 56 élèves demi-pensionnaires ! Nous avons donc dû prendre la décision d’appeler les parents, profitant d’une accalmie, tout en organisant, en interne, avec l’aide de nos ATSEMs, l’accueil de ces enfants pour l’après-midi, avant que l’Inspection de l’Education Nationale, que nous avions alertée, n’oblige la directrice de l’école à « rouvrir » l’établissement et à accueillir ces enfants…

Aucune difficulté en revanche dans les écoles Li Droulets et le Mistral qui ont normalement accueilli leurs élèves demi-pensionnaires après le temps de cantine scolaire.

Attention toutefois, cet épisode pluvio-orageux ne semble pas terminé, et Météo France appelle à nouveau à la vigilance jusqu’au mercredi 15 à 16h00 (voir le site https://vigilance.meteofrance.fr/fr/gard).

  • Qualification du phénomène : Épisode pluvio-orageux nécessitant un suivi particulier du fait du risque non négligeable de phénomènes violents.
  • Situation actuelle : L’évènement n’a pas commencé.
  • Évolution prévue :
  • Un nouvel épisode pluvio-orageux va se mettre en place mercredi matin sur l’Hérault et le Gard.
  • De nouvelles averses orageuses et fortement pluvieuses vont affecter le relief avec un risque également pour les zones de plaines.
  • On attend de fortes intensités pluvieuses de l’ordre de 80 à 100mm en peu de temps localement..
  • Ces pluies interviendront parfois sur des zones déjà fragilisées par les intempéries de ce mardi.
  • Un risque de grêle et de fortes rafales de vent sera également présent
Des nuages planent sur le projet de déviation de la RD.999

Des nuages planent sur le projet de déviation de la RD.999

Il y a plus de 50 ans aujourd’hui que le réaménagement progressif de l’ancienne route nationale 99, désormais RD.999, reliant Montauban dans le Tarn-et-Garonne à Plan d’Orgon dans les Bouches du Rhône, a « oublié » l’extrémité orientale du tronçon gardois, entre Manduel et Beaucaire.

Et depuis 50 ans les municipalités successives de Jonquières Saint Vincent se sont acharnées à demander la déviation d’une voie classée à grande circulation (15.000 véhicules/jour), autorisant le passage des convois exceptionnels (10 par jour en moyenne annuelle !), qui vient traverser et scinder l’agglomération jonquiéroise.

En 2005, première avancée avec une déclaration d’utilité publique du projet. Mais prorogée en 2010 car suivie d’aucun effet concret…

En 2015, nouvelle avancée significative avec l’acquisition des terrains d’assiette du projet par le Conseil Départemental. Puis plus rien.

En septembre 2019, le Département hasarde enfin une date : les travaux, phasés en trois tronçons (Redessan, Jonquières Saint Vincent et Magna Porta), débuteront « entre 2020 et 2022 ». Force est de constater aujourd’hui que l’on sera plus près de 2022 que de 2020 !

Pressés de communiquer un calendrier un peu plus précis de l’opération, les services du Département, et plus précisément la Direction Générale Adjointe Mobilité et Logistique, ont rencontré Jean-Marie FOURNIER, maire de Jonquières Saint Vincent, et ses adjoints Thierry PESENTI (urbanisme et environnement) et Eric ORTIZ (travaux et sécurité), le 22 mars dernier. Monsieur le Maire a pu exprimer l’impatience de la population, outre le souhait d’une communication plus directe et plus étroite avec sa municipalité.

Las, dès l’élaboration de l’étude d’impact environnemental initiée par le Département, des nuages noirs planent déjà sur le projet et son calendrier : il semblerait en effet que les services de l’Etat remettent en cause une partie du tracé retenu en 2005 dont on aurait découvert, depuis, la grande sensibilité écologique… Et le Département de chercher une solution alternative au tracé initial, pour le tronçon concerné.

Quant à l’exigence immédiate de la commune, qui porte sur le dévoiement du trafic de convois exceptionnels (des bateaux, des rames de métro, des chalets en bois, d’un poids souvent supérieur à 100 tonnes et d’un gabarit hors norme), les services du Département ont annoncé le lancement d’une étude de portance des ouvrages d’art affectés par une déviation vers les RD.135 (le chemin des canaux), RD.6113 (la route d’Arles), et RD.15 (de Bellegarde à Beaucaire). Résultat et rendez-vous dans six mois dans la perspective d’un arrêté municipal limitant, voire interdisant, la traversée d’agglomération jonquiéroise pour les convois exceptionnels…

smart

Travaux sur la RD -999 / Rond-point de la Broue

L’Entreprise EIFFAGE nous informe que des travaux de génie civil vont débuter sur la RD-999, au niveau du rond-point de la Broue, ainsi que sur l’Allée de l’Estrambord – Rue Alphonse Lavallée et au niveau du Marché Couvert, Du lundi 11 janvier 2021 jusqu’au 17 février 2021.

La circulation est en demi-chaussée et sera alternée par feux tricolores.

La circulation est limitée à 30km/h.

Le dépassement des véhicules, autres que les deux-roues, est interdit.

Merci de votre compréhension.