Alerte météo : vigilance orange les 13 et 14 septembre

Alerte météo : vigilance orange les 13 et 14 septembre

Les services de Météo-France ont placé à 16h le département du Gard en vigilance orange aux orages. Cette vigilance météo est valable à partir de 6h ce mercredi matin 14 septembre. Voici le dernier bulletin émis par les services de l’État :

  • Qualification du phénomène Situation fortement orageuse qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
  • Situation actuelle L’évènement n’a pas encore commencé.
  • Évolution prévue Ce mardi fin de journée une situation à fort potentiel orageux se met en place d’abord sur l’Hérault avec des orages localement forts mais mobiles qui peuvent déjà donner de bonnes intensités pluvieuses de l’ordre de 50 mm en peu de temps. Rafales de vent à 80 km/h probables. Puis une relative accalmie intervient la nuit prochaine. Et c’est surtout en fin de nuit de mardi à mercredi qu’une forte aggravation orageuse se met en place autour de la vallée du Rhône, principalement sur l’Est de l’Hérault, le Gard, l’ouest des Bouches du Rhône et le Vaucluse. Ces orages peuvent être localement violents avec une forte activité électrique, de fortes rafales de vent autour de 100 km/h, de la grêle et de fortes intensités pluvieuses allant jusqu’à donner 100 mm en très peu de temps. Amélioration en fin de journée de mercredi.

Plus d’informations : https://vigilance.meteofrance.fr/fr/gard

Vigilance météo : Fermeture anticipée des accueils de loisirs et des établissements scolaires

Vigilance météo : Fermeture anticipée des accueils de loisirs et des établissements scolaires

Après une accalmie ce matin, des averses commencent à parcourir le département, des reliefs jusqu’aux plaines. Une
dégradation orageuse pourrait toucher le Gard dès la fin d’après-midi, avec des précipitations de plus forte intensité,
un changement de vent et un risque de grêle.


En conséquence, Madame la préfète du Gard a décidé :


que les sorties se feront en début d’après-midi pour tous les élèves scolarisés pour permettre un retour à domicile avant 15 heures. Les transports scolaires sont organisés en conséquence en lien avec le conseil
départemental du Gard, le conseil régional, les autorités organisatrices de transports et la direction des
services départementaux de l’Education nationale du Gard ;


du départ anticipé des enfants accueillis dans les centres de loisirs, en liaison avec les parents. Les enfants
resteront toutefois dans la structure d’accueil tant qu’ils ne sont pas pris en charge par leurs parents.

Nous vous remercions donc de bien vouloir venir chercher vos enfants accueillis à l’école maternelle Li Droulets et à l’Espace ALSH de la rue de l’Eglise, dans la mesure de vos possibilités. Ne vous mettez pas en danger, vos enfants sont en sécurité.

Evolution de la situation hydrologique

Evolution de la situation hydrologique

Le 24 août dernier, le comité sécheresse s’est réuni pour faire un point sur la situation hydrologique du département.

Le niveau des cours d’eau, et celui des nappes dans une moindre mesure, a bénéficié des cumuls de pluies tombées sur le département lors des différents épisodes orageux de la semaine dernière.
Les volumes sont toutefois restés modestes et les cours d’eaux ont retrouvé des débits faibles pour la saison. Dans le même temps, la baisse des températures et la fin de la saison touristique entraînent une consommation moindre sur l’alimentation en eau potable.
Le soutien d’étiage du barrage de Sénéchas, en amont de la Cèze, arrive à sa fin tandis que sur le Gardon d’Alès, le barrage des Cambous a pris le relais après la fin du soutien d’étiage assuré par le barrage de Sainte Cécile d’Andorge.

Les conditions climatiques annoncées pour les prochains jours par Météo-France ne sont pas de nature à modifier la tendance. 

Compte tenu de l’ensemble des données recueillies, Mme la préfète du Gard a donc décidé, de :

  Maintenir les zones Gardon aval, Cèze amont, Cèze aval et Vidourle en crise ;
  Déclasser les zones Gardons amont et Hérault en alerte renforcée ;
  Déclasser la zone Ardèche gardoise en alerte ;
  Maintenir les zones Dourbie-Trévezel et Vistrenque-Costières et Vistre en alerte ;

Maintenir la zone Rhône et Camargue gardoise en vigilance.

Sur les communes en situation de vigilance : il est demandé à chacun d’adopter un comportement
écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Sur les communes en situation d’alerte : le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le
fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour
l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et
18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau type goutte-à-goutte). Pour l’arrosage
domestique (pelouses, jardins d’agrément), des terrains de golf et des espaces sportifs (stades),
l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.

Sur les communes en situation d’alerte renforcée : les interdictions supplémentaires concernent
l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. L’irrigation
agricole et l’arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les modes
d’irrigation économes en eau), et une nuit sur deux si l’eau est prélevée dans un cours d’eau ou dans sa
nappe d’accompagnement.

Sur les communes en situation de crise, seuls sont autorisés l’abreuvement des animaux et les usages
prioritaires de l’eau, concourants à l’alimentation en eau potable des populations, à la survie des espèces
aquatiques, à la sécurité civile, et à la salubrité publique.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires concernés si
la situation sur leur territoire le nécessite. La rédaction de ces actes est vivement recommandée sur lescommunes où des inquiétudes sont émises sur la continuité de l’alimentation en eau potable au cours del’été.

Un nouveau point sur la situation hydrologique du département est programmé dans une quinzaine de jours.
Selon l’évolution de la situation, Mme la Préfète du Gard pourra être amenée à étendre les mesures de
restriction et de limitation des usages de l’eau.

Vous pouvez consulter ses informations sur le site PROPLUVIA : https://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluviapublic
qui vous indiquera précisément sur quelle zone de restriction est situé votre prélèvement .