Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, par arrêté du 21 mars dernier, a reconnu que la sécheresse qui a sévi dans le département du mois de mai au mois de septembre 2017 a constitué une calamité agricole au sens de l’article L.361-5 du Code Rural.

Tout le département, dont notre commune, est considérée comme une zone sinistrée pour la perte de récoltes sur prairies permanentes, temporaires et artificielles, et sur parcours herbacés et arbustifs.

Les exploitants agricoles affectés par ces pertes sont invités à remplir en mairie (service Accueil de l’Hôtel de Ville), un dossier de déclaration aux fins d’indemnisation.

AUCUN COMMENTAIRE