A Jonquières Saint Vincent, comme sans doute dans toutes les communes du Département, on aime la fête et l’on respecte les traditions taurines. Mais l’on est aussi particulièrement sensible aux comportements à risques générés par ces moments de plaisirs et d’exubérance : alcool, produits psycho-actifs, violences…

C’est pourquoi la commune a répondu à l’invitation des services de l’Etat pour une présentation en mairie des mesures préconisées pour prévenir et pour réduire ces risques.

Madame l’adjointe au chef de cabinet du Préfet et Monsieur le Commandant du Groupement de Gendarmerie de Nîmes ont notamment insisté sur la responsabilité du maire en matière de sécurité publique, et ont proposé des actions de formation et de sensibilisation à destination des élus, ainsi que la mise en place d’un espace de prévention lors des manifestations, et la nomination d’un « correspondant festivités ».

C’est en fait une véritable « charte de prévention des consommations à risques » que la Préfecture et l’Association des Maires du Gard proposent aux communes.

L’efficacité de ce dispositif ne saurait être totale sans l’adhésion des associations organisatrices, comité des fêtes et clubs taurins notamment, qui étaient conviés à cette réunion de travail, et qui partagent naturellement les préoccupations de la municipalité en matière de sécurité et de protection d’un public à la fois acteur et spectateur de la fête.

AUCUN COMMENTAIRE