Nous avons installé des panonceaux « Espace sans Tabac » aux trois écoles ainsi qu’au Parc des Ateliers Municipaux, offerts par La Ligue contre le Cancer.

Espaces sans tabac : définition
• Les Espaces sans tabac sont un des projets emblématiques de la Ligue contre le cancer depuis 2012
• Les espaces sans tabac de la Ligue contre le cancer concernent des lieux publics extérieurs, de préférence clairement délimités, où il est interdit de fumer:
• Plage, plage de lac, plage urbaine, aire de jeux, espace vert, parc, jardin,
• Abord d’école,
• Espace extérieur hospitalier, stade…

Les espaces sans tabac répondent à de nombreuses préoccupations de notre société:
• Fort soutien de l’opinion publique,
• Favorables à la santé de la population,
• Protecteurs de l’environnement,
• Faible coût de mise en place
• Générateurs d’économies pour les communes en lien avec les coûts d’entretien et de nettoyage.

Quels sont les objectifs des Espaces sans tabac ?

• Dénormaliser le tabagisme afin de changer les attitudes face à un comportement néfaste pour la santé,
• Réduire l’initiation au tabagisme des jeunes et encourager l’arrêt du tabac,
• Préserver l’environnement des mégots de cigarettes et des incendies,
• Promouvoir l’exemplarité et la mise en place d’espaces publics conviviaux et sains.

Protéger les jeunes et encourager l’arrêt du tabac:

Protéger les jeunes
• Le Centre International de Recherche sur le Cancer recommande de proscrire la consommation de tabac
dans les lieux publics extérieurs afin de limiter les opportunités de fumer et ainsi réduire l’expérimentation du tabac et l’entrée dans le tabagisme des jeunes.
Encourager l’arrêt du tabac:
• De nombreuses études montrent qu’une réglementation encadrant le tabagisme dans les lieux publics peut également inciter les fumeurs à cesser de fumer.
Les espaces sans tabac limitent les possibilités de fumer, réduisent l’acceptabilité sociale du tabagisme et accroissent le soutien aux mesures nationales de lutte contre le tabagisme.

Préserver l’environnement des mégots de cigarettes :
Un mégot contient :
• des milliers de substances chimiques et pollue à lui seul 500 litres d’eau,
• des matières plastiques et met plus de 10 ans à se dégrader dans la nature.
Chaque année, près de 30 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues de France dont 350 tonnes juste pour Paris.
Cette pollution a un coût :
Le coût de ramassage des mégots est à la charge des collectivités, financé par les impôts locaux. Il est estimé à 38 euros par habitant et par an.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser une observation