Plan de prévention du risque canicule : le registre communal des personnes vulnérables

0
118

La loi du 30 Juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées concerne entre autre la prévention des risques exceptionnels pour ces personnes. Il s’agit notamment d’identifier les plus vulnérables et d’instaurer un dispositif d’alerte et de veille à leur attention. Le Plan Départemental de Gestion de la Canicule, élaboré par Monsieur le Préfet du Gard, s’inscrit dans cette démarche de prévention. Un registre nominatif de recensement des personnes âgées de plus de 65 ans et des personnes reconnues handicapées est tenu, dans une stricte confidentialité, à la Mairie, et ne peut être remis qu’au Préfet à sa demande. L’inscription au registre est basée sur le volontariat. Il permet d’organiser toute mesure de visite, d’aide et de secours auprès des personnes isolées. Les personnes inscrites pourront, si elles le souhaitent, bénéficier des visites de bénévoles du dispositif Mona Lisa.

Mesures de prévention pour éviter une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou un coup de chaleur

Les méfaits de la canicule peuvent se traduire par des crampes musculaires, un épuisement, des étourdissements, une faiblesse, une insomnie inhabituelle, une agressivité soudaine, une peau chaude rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, des somnolences, une soif intense, une confusion, des convulsions, une perte de connaissance… autant de symptômes qui doivent alerter. En cas de doute et si la chaleur incommode, il ne faut pas hésiter à se faire aider : un pharmacien, un médecin, un parent, un ami, un voisin…

Toute personne qui souhaiterait être inscrite au Registre Communal des Personnes Vulnérables, doit prendre contact avec le CCAS à l’accueil de la Mairie du Lundi au Vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

AUCUN COMMENTAIRE