Sécheresse : alerte de niveau 1 pour la commune en matière d’usage de l’eau

Sécheresse : alerte de niveau 1 pour la commune en matière d’usage de l’eau

Information de la Préfecture du Gard

M. le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse le 8 août 2019 pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

En raison des températures très élevées et en l’absence de précipitations significatives sur les 2 derniers mois, les situations déficitaires déjà relevées sur les cours d’eau et les nappes phréatiques se sont aggravées. Les températures élevées dans certains cours d’eau et la prolifération d’algues continuent d’impacter la qualité de l’eau des rivières.

La chaleur et les faibles précipitations annoncées par Météo-France pour les prochains jours, devraient accentuer les déficits sur les ressources en eau du département.

M. le Préfet du Gard a donc décidé de :

  • placer le sous-bassin Cèze amont en alerte de niveau 2,
  • maintenir les sous-bassins Hérault, Vidourle, Ardèche (communes gardoises) et Cèze aval en alerte de niveau 2,
  • placer le secteur Vistrenque, Costières et Vistre en alerte de niveau 1,
  • maintenir les sous-bassins Gardons amont et Gardon aval en alerte de niveau 1,
  • maintenir les secteurs Dourbie, Rhône et Camargue en vigilance.
  • En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d’agrément, …), des terrains de golf, et des espaces sportifs, l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.
  • En alerte de niveau 2, les interdictions supplémentaires concernent l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. L’irrigation agricole et l’arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau), voire une nuit sur 2 si l’eau est prélevée dans un cours d’eau ou dans sa nappe d’accompagnement.
  • Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d’accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône, ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.
  • Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Le détail de ces mesures est disponible sur le site des services de l’État dans le Gard http://www.gard.gouv.fr/ et sur le site PROPLUVIA http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp .

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Des contrôles, de jour comme de nuit, seront effectués pour vérifier le bon respect de l’arrêté sécheresse en vigueur et de l’information de la population par les mairies.

L’emploi du feu est strictement encadré !

L’emploi du feu est strictement encadré !

La Préfecture du Gard rappelle, dans un communiqué de presse du 6 décembre dernier, que :

  • le brûlage des déchets verts issus des parc et jardins (déchets de taille, de tonte, feuilles mortes…) est interdit en tout temps sur l’intégralité du département
  • le brûlage des végétaux forestiers et agricoles est soumis à déclaration préalable du 15 septembre au 15 juin, et interdit entre le 15 juin et le 15 septembre (l’interdiction a été cette année prorogée jusqu’au 30 novembre)
  • le brûlage des végétaux forestiers et agricoles à proximité de zones boisées est interdit par vent supérieur à 20km/h.

Pour consulter le communiqué de la Préfecture, cliquer ici.

Sécheresse : alerte de niveau 1 pour la commune en matière d’usage de l’eau

Sécheresse : prolongation des mesures de restrictions d’eau jusqu’au 30 novembre 2017

Quelques informations sur la situation piézométrique des nappes phréatiques à ce jour.
 
Situation au 1er novembre.
Les niveaux évoluent peu entre le 1er octobre et le 1er novembre.
La baisse des niveaux s’est largement amortie dès le mois de septembre.
Pour la plupart des piézomètres de suivi, les niveaux restent sensiblement comparables à ceux du 1er octobre.
Le 1er novembre, les secteurs les plus déficitaires sont donc le secteur des calcaires à Vergèze et à proximité d’Uchaud, le secteur le plus amont de la nappe de la Vistrenque à Bezouce, le sommet des Costières à Garons et le secteur de Saint-Gilles.
Impact des pluies du 4 novembre :
L’impact des pluies (35 mm sur Nîmes) reste très limité en terme de recharge des nappes. Les secteurs ayant réagi le plus favorablement sont les calcaires à Vergèze (+ 40 cm entre le 1er novembre et le 12 novembre), le secteur des Costières à Saint-Gilles (+ 7 cm) et Garons (+ 14 cm) et enfin le secteur le plus amont vers Bezouce (+ 9 cm).
Ailleurs, les pluies ont simplement permis de stabiliser le niveau.
En conclusion, malgré cet épisode pluvieux, la situation reste inchangée sur les nappes Vistrenque et Costières. Elles sont toujours déficitaires et la recharge n’a pas véritablement été engagée.
Gestion de la sécheresse :
Ces résultats ont été envoyés aux services du Préfet dans le cadre de la consultation du comité sécheresse pour évaluer la situation dans le Gard : le 15 novembre, le Préfet a donc pris la décision de prolonger les restrictions d’eau dans le département du Gard jusqu’au
30 novembre 2017.
Les Nappes Vistrenque et Costières et le bassin versant du Vistre restent donc en alerte renforcée (niveau 2).
Les mesures de limitation d’usage de l’eau, actuellement en cours, restent donc valables jusqu’au 30 novembre (VOIR NOTRE ARTICLE DU 2 NOVEMBRE 2017).
Pour voir le nouvel arrêté préfectoral, cliquer ici.
Episode de sécheresse dans le Gard – Mesure de restriction d’eau

Episode de sécheresse dans le Gard – Mesure de restriction d’eau

Sécheresse : Les mesures de restrictions de niveau 1 sont étendues au bassin versant de l’Ardèche

Sécheresse dans le Gard : Situation au 27 juillet 2016
Ce mercredi 27 juillet 2016, M le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

Les orages de la mi-juillet ont permis une amélioration temporaire des débits des cours d’eau et une atténuation de la baisse des niveaux des nappes du département. Cependant, les niveaux du Vistre et de la nappe de la Vistrenque et des Costières restent à des niveaux particulièrement bas pour la période.

Dans les prochains jours, les températures devraient rester élevées, et les débits des cours d’eau et le niveau des nappes pourraient de nouveau baisser.

M. le Préfet du Gard a donc décidé, après consultation du comité de suivi sécheresse :

20160727_SituationSecheresse
  •  de maintenir l’alerte de niveau 1 actuellement en place sur le bassin versant du Vistre et sur la nappe de la Vistrenque et des Costières,
  •  d’étendre au bassin versant de l’Ardèche l’alerte de niveau 1 en cohérence avec la décision prise par le préfet de l’Ardèche le 19 juillet 2016,
  •  de maintenir le reste du département du Gard en vigilance ;

En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau) et l’arrosage domestique (pelouses, jardins d’agrément, …), des terrains de golf, et des espaces sportifs entre 8h00 et 20h00.

Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient du canal BRL alimenté par le Rhône, de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante ou de la nappe d’accompagnement du Rhône.

Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Le détail de ces mesures est consultable dans les pièces en téléchargement ci-dessous.

Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Le prochain comité de suivi de la sécheresse se réunira le 18 août prochain.

A l’issue de ce comité et selon l’évolution de la situation, M le Préfet du Gard pourra être amené à durcir les mesures de restrictions et de limitations des usages de l’eau.

> AP_20160727_arrete_restriction_secheresse_gard_signé – format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier – 5,99 Mb

> AP_20160727_secheresse_annexe1_mesures – format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier – 0,12 Mb

> AP_20160727_secheresse_annexe2_carte – format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier – 1,05 Mb

> AP_20160727_secheresse_annexe3_listeCommunes – format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier – 0,06 Mb

Episode de sécheresse dans le Gard – Mesure de restriction d’eau

VIGILANCE SECHERESSE

Depuis quelques jours, le Sud du Département du Gard a été placé en situation de vigilance par Monsieur le Préfet, en raison de la situation hydrologique des nappes de la Vistrenque et des Costières. Et, une fois n’est pas coutume, une grande partie du territoire communal de Jonquières Saint Vincent est impacté par les mesures préfectorales.

Il est donc demandé à tous les administrés d’adopter volontairement un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Parmi les principales recommandations : éviter le lavage des véhicules et réduire l’arrosage des pelouses et le remplissage des piscines dans la journée.

Pour l’ensemble des usages privés, agricoles, ou industriels, vous pouvez consulter en mairie les différentes recommandations de limitation des usages de l’eau.