Du 17 janvier au 20 février dernier, la commune a procédé au recensement quinquennal de sa population, à la demande de l’INSEE.

Le territoire communal a été divisé en 9 districts de collecte selon un découpage effectué par les services administratifs et validé par l’INSEE, et le recrutement de 8 agents recenseurs avait été effectué avec l’autorisation du Conseil Municipal, conformément à sa délibération du 25 octobre 2018.

Au terme du recensement, et avant une analyse plus fine de l’INSEE, on dénombre :

  • 1.698 logements dont 1.503 résidences principales et 24 résidences secondaires
  • 145 logements vacants
  • 3.854 habitants, soit 64 de plus que l’actualisation annuelle évaluée par l’INSEE au 1er janvier 2019

L’identification des habitations, notamment lors de la tournée de reconnaissance préalable à la collecte, a fait apparaitre la nécessité de plusieurs actions correctives :

  • Au niveau des numérotations et adresses postales manquantes, qu’il conviendra de compléter en collaboration avec les services de La Poste et qui devront faire l’objet d’une sensibilisation des administrés pour une meilleure identification
  • Au niveau de la dénomination de certaines voies, qu’il sera nécessaire de clarifier, là encore avec l’aide de La Poste
  • Et au niveau des logements vacants dont il faudra analyser les causes en collaboration cette fois avec la Communauté de Communes et l’Agence d’Urbanisme.

Enfin, les conditions mêmes du recensement ont fait l’objet d’un signalement à l’INSEE :

  • La difficulté de recrutement des agents recenseurs
  • La faiblesse de l’indemnisation de l’INSEE au regard des dépenses engagées par la commune : à cet égard, le coût total du recensement s’est élevé à 12.800€ pour une indemnisation de 6.900€, soit une charge nette communale de 5.900€.
  • Les comportements de rejet et de refus du recensement, particulièrement nombreux et sans doute liés au contexte social national
  • Le caractère souvent jugé intrusif de certaines questions

Les résultats complets du recensement pour notre commune seront communiqués dès réception.

Monsieur le maire insiste sur l’importance du recensement pour le calcul de la dotation globale de fonctionnement que la commune reçoit annuellement de l’Etat.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser une observation