De nouveaux Romans Policiers à la Médiathèque !

De nouveaux Romans Policiers à la Médiathèque !

La princesse au petit moi de Jean Christophe Ruffin

L’Europe compte cinq micro-États : Andorre, San Marino, le Liechtenstein, Monaco et le Vatican. J’en ai découvert un sixième, la Principauté de Starkenbach, en suivant la nouvelle enquête d’Aurel Timescu. En effet, sur la recommandation d’un de ses anciens ambassadeurs, notre calamiteux petit Consul de France se retrouve embarqué dans les sulfureuses affaires de ce minuscule territoire.
La Principauté de Starkenbach, nichée au cœur des Alpes, est un beau pays. Vous risquez cependant de chercher en vain le moyen de vous y rendre autrement qu’en lisant ce livre.
Ayant eu le privilège de fréquenter certaines cours princières, je n’y ai rencontré que des personnes d’une haute valeur morale, dévouées à leurs peuples. Aussi, quand il m’a fallu peindre la débauche, les trafics et le crime, c’est ailleurs que je suis allé les chercher.
Ailleurs, c’est-à-dire en moi-même, bien sûr.

Code 93 d’Olivier Norek

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d’un mystérieux dossier, le  » Code 93  » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison…

L’inconnu de la poste de Florence Aubenas

On sait le talent avec lequel Florence Aubenas a suivi nombre d’affaires politiques et judiciaires au cours de sa carrière de grand reporter. Grâce à une grande qualité d’écoute, la journaliste prend souvent la plume pour narrer, par le menu, de grandes questions de société. L’Inconnu de la poste, revient sur un fait divers survenu il y a dix ans (le meurtre d’une guichetière). Avec une large documentation et une certaine retenue, l’auteure cherche avant tout à dire la vérité de ce qui se trame derrière le crime.

La chasse de Bernard Minier

« Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper. »
Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains.
Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…
Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d’une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.

Séquences mortelles de Michaël Connelly

L’illustre Jack McEvoy, maintenant journaliste au Fair Warning, un site Web de défense des consommateurs, a eu raison de bien des assassins. Jusqu’au jour où il est accusé de meurtre par deux inspecteurs du LAPD. Et leurs arguments ont du poids : il aurait tué une certaine Tina Portrero avec laquelle il a effectivement passé une nuit, et qu’il aurait harcelée en ligne. Malgré les interdictions de la police et de son propre patron, il enquête et découvre que d’autres femmes sont mortes de la même et parfaitement horrible façon : le cou brisé.

Le tueur, il le comprend aussi, choisit ses victimes à l’aide de leurs propres données génétiques. Trouver la séquence ADN qui le conduira à sa prochaine proie devient la priorité de Jack.

Le monstre du Loch Ness de Christian Jacq

Lorsque deux cadavres sont découverts sur une rive du loch Ness, les médias se déchaînent : c’est bien le monstre, Nessie, qui a frappé !
Appelé à la rescousse, Higgins est brutalement plongé dans cet univers inquiétant. Puisqu’il est peu probable que Nessie soit l’auteur de ces deux meurtres, qui faut-il soupçonner ?
Un pêcheur qui prétend avoir vu Nessie à plusieurs reprises ? Un libraire qui semble être aussi un mage noir ? Une jeune et belle mystique qui voue un culte à cette créature ?
Higgins ne devra pas oublier une vérité fondamentale : un monstre peut en cacher un autre…

Diamants de sang de James Patterson

L’avant-première d’un film à gros budget… Le tout-Manhattan attendu… Alors que la comédienne vedette s’apprête à fouler le tapis rouge, exhibant une parure d’émeraudes et de diamants valant huit millions de dollars, une détonation retentit, suivie du crash d’une Cadillac.
Un crime vient d’être commis. Les bijoux ont disparu… et personne n’a rien vu ! Une enquête cousue main pour le NYPD Red, l’unité d’élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les rich and famous. Des penthouses aux bas-fonds de la ville où le crime ne s’arrête jamais, le détective Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald – son ex-petite amie – n’auront guère le temps de chômer. D’autant que le tueur a d’autres cibles en vue…

Les dernières nouveautés à la Médiathèque en Romans Adultes

Les dernières nouveautés à la Médiathèque en Romans Adultes

Batailles d’Alexia Stresi

Il y a un avant, et un après, dans la vie de Rose. Tout a basculé quand elle avait vingt-sept ans. Le jour où sa mère a manqué à l’appel. Disparition volontaire, selon les mots de la police.
Brigitte n’a laissé que trois phrases en partant, dont une terrible : « Rose chérie, si tu m’aimes autant que je t’aime, ne me recherche pas. » Elle a aussi écrit qu’elle reviendrait très vite. Cela fait dix ans.
Aujourd’hui, Rose va mieux. Elle s’est reconstruite. Mais un fait-divers qui secoue la France vient remuer beaucoup de choses : une mère a livré son bébé aux vagues d’une marée montante ; elle est ensuite rentrée chez elle et a repris ses lectures de philosophie.
Une déflagration. Pour Émile, le vieux pêcheur à pied qui découvre le corps sur la plage. Pour le médecin légiste pourtant aguerri. Même pour les gendarmes en charge de l’enquête. Pour Rose elle-même.
Celle-ci comprend qu’elle doit désobéir à sa mère et partir à sa recherche.

Pourquoi est-on si troublé par les faits-divers ? Que nous révèlent-ils de nos vies ?
Batailles nous entraîne avec virtuosité dans une troublante quête des origines et de la filiation.

Vers le soleil de Julien Sandrel

14 août 2018. Tess part vers la Toscane, où elle doit rejoindre pour les vacances sa fille Sienna et l’oncle de celle-ci, Sacha. Mais alors qu’elle fait étape chez sa meilleure amie à Gênes, un effroyable grondement ébranle la maison, et tout s’écroule au-dessus d’elle. Une longue portion du pont de Gênes vient de s’effondrer, enfouissant toute la zone. Tess est portée disparue.
Lorsque Sacha apprend la catastrophe, c’est tout leur univers commun qui vole en éclats. Tous leurs mensonges aussi. Car Sacha n’est pas vraiment l’oncle de cette petite fille de neuf ans : il est un acteur, engagé pour jouer ce rôle particulier quelques jours par mois, depuis trois ans. Un rôle qu’il n’a même plus l’impression de jouer tant il s’est attaché à Sienna et à sa mère. Alors que de dangereux secrets refont surface, Sacha sait qu’il  n’a que quelques heures pour décider ce qu’il veut faire si Tess ne sort pas vivante des décombres : perdre pour toujours cette enfant avec laquelle il n’a aucun lien légal… ou écouter son coeur et s’enfuir avec elle pour de bon ?
En attendant, il décide de cacher la vérité à la petite fille, et de la protéger coûte que coûte..

Les femmes d’Hérésy Ranch

Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. À ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens. Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste.

La saga des Cazelet d’Elisabeth Howard, Tomes 1,2 et 3

Pas si nouveau…La saga des Cazelet raconte la vie aisée d’une famille anglaise de la classe moyenne. La série suit l’évolution de la société britannique à travers les relations difficiles que connaissent les membres de trois générations de Cazalet, durant la Seconde Guerre mondiale.

Les lendemains de Melissa Da costa

Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

Les enfants sont rois de Delphine du Vigan

« La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s’étonna de l’autorité qui émanait d’une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l’obscurité. “ On dirait une enfant ”, pensa la première, “elle ressemble à une poupée”, songea la seconde.
Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire. »

Le crépuscule des fauves de Marc Levy

Tome 2 de 9

Maya a disparu. Une course contre la montre s’engage sur le terrain pour les hackeurs du Groupe 9 qui cherchent à déjouer la conspiration des fauves. Les fauves, une poignée de puissants qui s’attaquent à nos libertés. Leur plan : créer le chaos, s’approprier toutes les richesses et régner sans limites. Mais qui est 9 ? …

Intuitio de Laurent Gounelle

Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans une rue du Queens à New York, avec son chat Al Capone. Quand deux agents du FBI se présentent à sa porte pour lui demander de les aider à arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une plaisanterie. Mais après un moment de rejet, il finit par accepter leur étrange proposition : rejoindre un programme secret visant à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions.
D’abord sceptique, Timothy, qui croyait avoir une existence banale, découvre que le monde cache des possibilités insoupçonnées.
Il se retrouve embarqué dans une course contre la montre qui le conduit à apprivoiser ce pouvoir méconnu mais accessible à tous, un pouvoir qui nous montre la vie telle qu’elle est véritablement : extraordinaire.

Ces orages là de Sandrine Collette

C’est une maison petite et laide. Pourtant en y entrant, Clémence n’a vu que le jardin, sa profusion minuscule, un mouchoir de poche grand comme le monde. Au fond, un bassin de pierre, dans lequel nagent quatre poissons rouges et demi.
Quatre et demi, parce que le cinquième est à moitié mangé. Boursouflé, abîmé, meurtri : mais guéri. Clémence l’a regardé un long moment.
C’est un jardin où même mutilé, on peut vivre. Clémence s’y est installée. Elle a tout abandonné derrière elle en espérant ne pas laisser de traces. Elle voudrait dresser un mur invisible entre elle et celui qu’elle a quitté, celui auquel elle échappe. Mais il est là tout le temps. Thomas. Et ses orages.
Clémence n’est pas partie, elle s’est enfuie.

Trois de Valérie Perrin

« Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.
Nina me méprise. Quant à Etienne, c’est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois-là. »
1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ?

Le tourbillon de la vie d’Aurélie Valogne

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur  ne portait pas un lourd secret.
  Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.
Entre émotion, rire et nostalgie,

La datcha d’Agnès Martin Lugand

 L’homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n’aurais même pas soupçonné l’existence. L’hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n’étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d’errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu’incontrôlable ? « 
Et si le pouvoir d’un lieu était d’écrire votre histoire ?

Des diables et des saints de Jean Baptiste Andréa

Joseph est un vieil homme qui joue divinement du Beethoven sur les pianos publics. On le croise un jour dans une gare, un autre dans un aéroport. Il gâche son talent de concertiste au milieu des voyageurs indifférents. Il attend. Mais qui, et pourquoi ?
Alors qu’il a seize ans, l’adolescent est envoyé dans un pensionnat religieux des Pyrénées, Les Confins. Tout est dans le nom. Après Les Confins, il n’y a plus rien. Ici, on recueille les abandonnés, les demeurés. Les journées sont faites de routine, de corvées, de maltraitances. Jusqu’à la rencontre avec Rose.
Sur l’enfance orpheline et l’amour en fuite, voici le troisième roman d’un auteur au talent fort et singulier, multi-primé.

Le dernier enfant de Philippe Besson

Que se passe-t-il dans le coeur d’une mère lorsque le dernier de ses enfants quitte la maison ? C’est tout l’enjeu de ce roman déchirant autour des vingt-quatre heures de la vie d’une femme, dont l’existence entière vacille à l’approche d’une séparation inéluctable. 

Le parfum des fleurs la nuit de Leila Slimani

Comme un écrivain qui pense que « toute audace véritable vient de l’intérieur », Leïla Slimani n’aime pas sortir de chez elle, et préfère la solitude à la distraction. Pourquoi alors accepter cette proposition d’une nuit blanche à la pointe de la Douane, à Venise, dans les collections d’art de la Fondation Pinault, qui ne lui parlent guère ?

La nef des fous de Michel Onfray

Un journal du Bas-Empire de notre civilisation qui s’effondre.

Sous la forme d’une éphéméride, et ce sur presque tous les jours de cette année 2020, je consigne chaque délire dont notre temps est capable.
Dans ce journal se croisent une petite fille de huit ans qui veut changer de sexe depuis l’âge de quatre ans ; des égorgeurs présentés comme de pauvres victimes d’elles-mêmes ; une jeune fille qui ne va plus à l’école et prophétise la catastrophe climatologique dont le clergé de son pays nous dit qu’elle est le Christ ; des femmes qui vendent des enfants pendant que d’autres les achètent ; l’Église catholique qui court après les modes du politiquement correct ; le journal Libération qui se dit progressiste en célébrant la coprophagie et la zoophilie ; des végans qui militent contre les chiens d’aveugles ; une anthropologue qui trouve qu’il y a trop de dinosaures mâles et pas assez de femelles dans les musées ; des pédophiles qui achètent des viols d’enfants en direct sur le Net ; un Tour de France qui commence au Danemark et un Paris-Dakar ayant lieu en Amérique du Sud ; un parfum élaboré par une femme à partir des odeurs de son sexe ; un chef de l’État qui, entre autres sorties, se félicite que ses ministres soient des amateurs ; Le Monde qui estime courageuse une mise en scène théâtrale qui présente Lucien de Rubempré en femme ; le pape et Tariq Ramadan pour qui le coronavirus est une punition divine – et autres joyeusetés du même genre… Entre rire voltairien et rire jaune, cette Nef des fous est un genre de journal du Bas-Empire de notre civilisation qui s’effondre.

Commémoration du 8 Mai

Commémoration du 8 Mai

Le jour du 8 Mai est le jour commémoratif de la victoire des forces alliées sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe.

Comme chaque année et malgré le contexte sanitaire, une cérémonie se tiendra Samedi 8 Mai à 11 heures au cimetière du village, au pied du Monument Aux morts, devant un public restreint compte tenu des circonstances et dans le respect des gestes barrières.

Le Marché de Jonquières Saint Vincent c’est ce samedi !

Le Marché de Jonquières Saint Vincent c’est ce samedi !

Voici la liste des exposants présents pour l’occasion, il y aura même un stand de vente de muguet !

L’agneau du grès   :  Charcuterie  –  Beaucaire

M. Gal  :   Charcuterie et Fromages  –   Anduze

FB Gourmandises  :   Confitures   –  Nîmes

M. Selme  :  Huile d’olive   –   Montfrin

Moulin beaucairois  :  Huile d’olive   –   Beaucaire

Colupia  :  Infusions  –  Manduel

Le jardin des fées  :  Infusions  –    Nîmes

M. Blin :    Légumes   –     Castillons du Gard

Les ruchers de la treille  :  Miel  –   Manduel

Mme Bastide   :   Charcuterie  –   Bezouce

Gus  :   Traiteur   –  Beaucaire

Domaine de Pierrefeu  :   Vin –   Jonquières Saint Vincent

M. Laurens   :   Thé et vinaigre  – Vers pont du gard

Aline  :  Pâtisserie  –  Beaucaire

UPPO  :  Produits bien être –   Jonquières saint vincent

Basse cour de la plaine  :  Oeufs/volaille   –    Beaucaire

Ben’s coquillage    :  Fruits de mer  –   Bellegarde

M. Maurice Patrick  :  Pralines à l’ancienne – Fons outre gardon

Chèvrerie de Nourriguier  : Fromages  –   Beaucaire

La clé des champs   ;    Fleuriste (Muguet)  –   Bellegarde

Brigitte   Gaillaud :  Asperges   –   Jonquières saint vincent

Vincent  Martin : Fraises  –  Jonquières saint vincent

Ojardingourmand   :    Semis de légumes